MY FW18 / FASHION WEEK REPORT

Hi everyone ! Fashion week is officially over since few days and guess what, I’ve watched every-single-show. Like one by one, really.

Hello les amis ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous faire un petit débriefing concernant la dernière fashion week prêt-à-porter automne/hiver 18-19. J’ai visionné chaque défilé, de New-York, Milan, Londres et Paris, et oui cela m’a pris du temps. Tout comme cet article que j’ai préparé minutieusement alors j’espère qu’il vous plaira.

Ce que j’adore dans la fashion week, c’est qu’en général chaque défilé est un peu la “suite” de la saison dernière. J’aime cette idée de refaire un vestiaire qui s’adapte aux nouvelles tendances et à la nouvelle saison tout en gardant le fil de la saison précédente. Ce même fil fait qu’on pourrai reconnaître les collections de chaque designer à des kilomètres. Prenons par exemple Isabel Marant, ses runways sont tous différents et pourtant, il y a cette emprunte qui lie chaque défilé au précédent. Pareil pour Saint Laurent, D&G, Nina Ricci et Chloé. Une sorte de ligne conductrice… Sauf quand la maison change de directeur artistique, à ce moment là il y a deux cas de figures : soit le nouvel arrivant décide d’utiliser la même encre que son prédécesseur soit il change de style. Disons que je préfère l’évolution au changement radical…

Enfin bref, pour ce nouveau post j’ai fais ma petite sélection. Ce ne sont pas forcément tous des coups de coeur mais j’ai choisi ceux où il y avait le plus de choses à dire.

ALTUZZARA

A practical closet this is what Joseph Altuzzara presented to us during his latest fashion show, which took place in Paris. The collection was focused on wearable tailored suiting and easy to wear printed dresses. He added a touch of sensuality with many slits.

Un vestiaire pratique au quotidien, c’est ce que nous a proposé le designer Joseph Altuzzara lors de sa dernière présentation à Paris. Beaucoup de tailleurs, parfois sur-boutonnés, mais également beaucoup de robes fluides à motifs. Que ce soit pour aller bosser ou pour un after work, Altuzzara a tout prévu. Mention spéciale pour les nombreuses fentes qui ajoutent une touche de sensualité à la collection.

BALMAIN

It’s all about sparkle on Balmain show with holographic PVC and more sequins. The military style jackets are still present but this time, the fabric changed for a futuristic one. Olivier R. do it better !

Balmain continue de briller avec sa nouvelle collection aux attraits pop-futuriste. Un vestiaire entièrement destiné aux nouvelles générations avec des tenues aux associations ultra stylées. Fan.

BOTTEGA VENETA

When the Italian finesse move from Milan to Manhattan this is how it looks. The logo-free brand made the show inside her new flagship called “New York Maison” located in the big apple. We loved the velvet bathrobe and long dresses. The designer wanted to make us feel “at home” and the challenge was successfully.

Manhattan s’est mis à l’heure italienne le temps d’un défilé, dans la nouvelle adresse de la maison Bottega Veneta fraîchement installée au coeur de New York. Des mix de couleurs et des matières fluides, voilà de quoi il été question pour ce défilé automne/hiver 18. On adore les vestes façon pyjama et les longues robes en velours.

CHRISTIAN DIOR

50 years ago, women in France took to the streets to make their voices heard. We are almost in the same situation 50 years later and this is what Maria Grazia Chiuri wanted to recreate in her show. She turned back time half a century to recreate the female affirmation of 1968s. Nasty tongues will call it marketing, but we are calling it face reality. If you ever wonder if fashion can have something to do with politic, Maria’s answer is yes. Definitely.

Let’s talk about clothes now, and all these juxtaposing of styles and textures made us blush. Matching kilts and patchworks killed the show, just like the branded bags, chains and jewelry. At Fashion Therhappy, we love women and we love Dior.

Il y a toujours des choses à dire chez Christian Dior, parfois même trop. Pour ce dernier défilé Maria Grazia Chiuri la directrice artistique depuis 2016, avait visiblement beaucoup de choses à dire avec un défilé plus que jamais dans l’air du temps. Et pourtant elle s’est inspiré de 50 ans en arrière, une sorte de clin d’oeil à l’affirmation féminine de 1968. Malgré tout la collection reste sobre, pas d’extravagance particulière. La première silhouette annonce pourtant la couleur avec l’inscription “c’est non, non, non et non“. Esprit libertaire. D’ailleurs certains y voient une forme de stratégie à des fins marketing… Ce sont ceux qui n’aiment pas l’idée que la mode puisse se mélanger à la politique.

Et sinon côté fringues, on a adoré les peaux lainées et les lunettes colorées. La gavroche remplace le beret cette saison et les robes bariolées aux grosses ceinture donnent un côté hippie au vestiaire. On surkiffe toujours autant les sacs vintage revisités de C. Dior.

CHANEL

Chanel as long been know for its amazing shows at the Grand Palais. And this time we got in touch with nature in life-sized woods. But the Chanel woman is not scared of dark and moody forest, nor of the cold as she face it with her oversized scarves and classy gowns. The classic tweed jacket is still present, forever the brand’s signature. Walking into the next season with attitude and style. Thank you Karl.

Chanel c’est le prestige de la haute couture française. C’est aussi la maison qui crée les plus beaux décors de défilé saison après saison. En automne 2018, la femme Chanel portera ses vestes en tweed avec des collants glitter. Elle affrontera le froid avec de grosses écharpes, coiffée d’un chignon effortless. Elle n’oubliera pas ses bijoux en accumulation, bagues, sautoirs et broches. La tendance à suivre c’est les boucles d’oreilles asymétriques. On adore les tons chauds de cette saison. Avez vous remarqués qu’aucune silhouette ne porte de talons haut ? Si la femme Chanel ne laisse rien au hasard c’est parce qu’elle donne tout au chic.

CHLOE

Chloé fashion show used to be my favorites one. Actually the brand is my favorite one. This time, Natacha Ramsay-Levi focused on 70s with fluid silk blouses, ankle boots and high-waisted trousers. The Chloé woman is laid-back but also strong and feminine. Special mention for the new version of the Drew bag…!

Une palette terracotta c’est ce que propose Natacha Ramsay-Levi pour sa deuxième collection au sein de la maison Chloé. La veste longue c’est clairement la nouvelle tendance à suivre. On est également fans des bottines à lacets. Les sacs qu’on adore deviennent bijoux, déclinés en plusieurs matières, plusieurs motifs différents.

DOLCE & GABBANA

We learned from Domenico Dolce and Stefano Gabbana what Dolce Vita is about. While everybody is talking about drones carrying handbags ( which was really great ), I’m focused on clothes. The designers called the show “Fashion devotion” and were inspired by the Vatican dress code, or almost… Sophisticated tailored, embroidered suits, pink colors head to toe, there was so many beautiful details to talk about in this collection. And what we learned more from D&G is that fashion is love. And we love fashion.

Un show aux attraits religieux ? Et oui, le duo italien Domenico Dolce et Stefano Gabbana se seraient inspirés des tenues vestimentaires du Vatican pour cette nouvelle collection. Mais ont ils vraiment besoin d’inspiration…? Ces deux là ont l’habitude de faire les choses en grand, et ils nous ont donnés une jolie leçon de Dolce Vita… Des imprimés kitsch, du noeud lavallière, des robes à corset et des silhouettes incrustées de pierres précieuses. Un décor 100% italien, 100% Dolce & Gabbana. Nous aussi on aime la mode !

ELIE SAAB

Elie Saab is the master of red-carpet gowns and evening dresses. This time, he added a little bohemian touch as an ingredient in his recipe of romance. In a dusky palette, lace, silk bows and guipure were dancing in a ladylike style. Day-to-night pieces with a bit of 70s made the show. And we were happy to see that over knee boots are still trendy.

C’est l’élégance absolue chez le célèbre couturier libanais. Les tenues de soirée gracieuses, signature de la maison, ont cependant un petit côté gypsy cette saison. La palette est assez sombre avec du prune, du noir et du rose pâle mais les tons sont plus chics que jamais. Les rubans de satin et le tulle nous font penser à une scène de danseuses étoiles. Elie Saab sublime chaque silhouette de ses créations avec sa recette du romantisme.

FENDI

You will always find leather and fur at Karl Lagerfeld and Silvia Venturini‘s show. For the next season they added something more “street” in the collection : micro-jacket on the shoulders and oversized sweats with the brand’s logo that remind us another one ( read Fila ). But there was also contemporary look wearing cowboy boots, pleated skirt and uniforms in tailored fabrics. We loved the modern working girl style.

Il y a toujours de la fourrure et du cuir chez Fendi. Cette saison, une petite touche de streetwear est venue s’intégrer à la collection. Des sweatshirts oversize avec le logo de la marque revisité ( qui rappelle fortement celui de Fila… ) et des micro vestes en cuir posées sur les épaules modernisent le style de la maison.

GUCCI

Fashion is about be whoever you want to be. This is why Alessandro Michele unveiled for its last show a collection with multiple identities between vintage and futurism. A lovely reconstruction of the world’s shifting identities. We loved the sequined pieces and streetwear with sophisticated option.

On ne s’arrête pas aux têtes coupées et au bébé dragon. Le dernier défilé de Gucci c’était une collection complètement décalée aux influences pop culture. Des épaules extra-larges, du sequin de la tête aux pieds et des logo NY issus de la collaboration de la marque avec Major League Baseball.

To be continued…

A suivre…

Share

2 thoughts on “MY FW18 / FASHION WEEK REPORT

  1. Trop contente d’avoir découvert ton blog ! Je pense que toi aussi d’après ce que je viens de lire, mais on est d’accord que Maria Grazia Chiuri est incroyable ! Elle a vraiment lancé une DIO(R)ÉVOLUTION.
    Merci pour ton article, et puis faire ces petits montages photos te prennent sûrement + de temps que l’on ne pense non ?
    Des bisous

    1. Merci pour cet adorable commentaire. Oui les montages prennent du temps, lol. L’article en général m’a pris énormément de temps, visionner chaque défilé, sélectionner les photos, faire un résumé… C’est pour cela que j’espère qu’il plaira ! Et la suite arrive bientôt 🙂

      xxx

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.